SISTERON

certains textes et certaines photos prises sur le net
Oiseaux :
 SISTERON et ses environs
 902531 590605684307767 1051679853 o  
2004 0918 150855
Ville fleurie - 8000 habitants - 485 mètres d'altitude - 130 km de Marseille et de Grenoble - 180 km de Nice

ville natale du poète Paul Arène (1843-1896) - jumelée avec HERBOLZHEIM (Allemagne),

OLIVA (Espagne), FIDENZA (Italie) - Labellisée « plus beaux détours en France »  ,

« station verte de vacances » et ville fleurie trois fleurs.

Img437

En suivant sur ce lien : http://www.foulonjm.com/sisteron.html , 
vous aurez un tour d'horizon historique  de Sisteron par FOULON JM, Photographe Sisteronnais. 
      sisteron centre.jpg04209_2_photo1_g.jpg   
 
 
SISTERON est une charmante petite ville au nord de la Provence.
Là où les Alpes se perdent dansla plaine de Provence, où en hiver la neige se distingue de la pluie,
où la lavande commence à fleurir, s'étend cette petite ville chaleureuse.
Pourtant la tranquillité n'a pas toujours régné dans cette région.
La Citadelle, une forteresse du 12-16 siècle,
veille sur la ville et c'est ici que le cours de l'histoire aurait pu changer.
Le retour de Napoléon de l'île d'Elbe aurait pu se terminer ici (Route Napoléon),
si la population et les autorités l'avaient décidé.
La richesse de son patrimoine médiéval est une preuve de son passé  mouvementé.
Aujourd'hui, les rues étroites de la vieille ville, vous invitent à flâner,
le marché provençal vous envoûtera par ses couleurs et ses odeurs. 
La cathédrale Notre-Dame et Saint-Thyrse, placée sous l'invocation de Saint-Thyrse,
est l’ancienne cathédrale du diocèse de Sisteron.
Avec ses trois nefs, elle est l’un des plus grands édifices religieux de Provence.
Elle est de style roman soumis aux influences lombardes (portail, chevet).
 
Pronews_100258_v1.jpgSisteron rocher de la baume  
  En passant le pont sur la Durance ,
on aperçoit sur l'autre rive le Rocher de la Baume  à Sisteron,
apprécié par des adeptes de l'escalade.  
 LES MUSEES : Le musée terre et temps, Ecomusée de la ruralité,
Le musée du scoutisme, Le musée du vieux Sisteron.
Les andrônes et les vieilles portes
              img247-1.jpg  
  
 Le cabanon de Paul Arène, poète Sisteronais, au  milieu des lavandes  
                                           
cabanon-paul-arene.jpg 
   Le pont de la reine Jeanne fut construit au XVI° siècle dans le lit du Vançon,
au pied des gorges de Charenches.
Il succéda à un vieux pont qui constituait une draille pour le passage des animaux .
Dans une solitude totale, ce pont d'une seule arche saute hardiment le torrent impétueux.
Le pont possède un tablier en pierres franchement relevé en son milieu en dos d'âne.
Les claveaux sont extradossés afin de conserver leur élasticité.
Il est très étroit: 2 mètres 5 centimètres de large pour une longueur de 35 mètres.
L'ouverture de l'arche mesure 22 mètres et la hauteur sous clé est de 12,50 mètres.
 
800px pont reine jeanne entrepierres
 
1024px pont de la reine jeanne 0521
La forêt de Fontbelle.Au total, une trentaine de kilomètres, une bonne demi-heure de route.
De Sisteron, on traverse le pont de la Durance et on s'engage sur la D3, on dépasse St Geniez,
Authon (Haute Vallée du Vanson), et on arrive au col.
A noter, une dizaine de kilomètres après Sisteron,
la présence d'un défilé et d'un petit panneau indiquant
sur notre gauche la présence d'une pierre écrite.
C'est un document en latin, du Vème siècle, qui parle d'une ville mystérieuse, "Théopolis",
que l'on n'a jamais retrouvée.
Le col de Fontbelle (1304m) est bien aménagé.
C'est un lieu très couru l'été, pour venir balader
ou simplement se reposer un peu à la fraîcheur
(en accès routier, c'est le point le plus haut et le moins chaud des alentours).
Plusieurs tables de pique nique. Fontaine.
Plusieurs sentiers aménagés sur le site même du col: un sentier récréatif (parcours de santé),
un sentier de découverte de la forêt, un sentier "Restauration des Terrains de Montagne" . 
A gauche, un sentier balisé de jaune monte à la montagne de Mélan, passant par la grotte St Vincent.
 
Fontbelle Fontbelle
 
La pierre écrite : inscription en latin gravée à même le rocher au 5ème siècle après J.C.
Cette inscription gravée,  gallo-romaine du 5ème siècle,
mesurant 1m75 par presque 2m, est classée par les  monuments historiques depuis 1909.
L'ancien préfet des Gaules Claudius Postumus Dardanus et son épouse Nevia Galla
nous informent qu'ils ont fait tailler dans leur montagne un chemin pour se rendre sur le lieu de Théopolis.  
20050410.0027.jpg  1231689 148326882041138 1857576539 n

Traduction de la pierre écrite : « Claudius Postumus Dardanus, homme illustre et revêtu de la dignité de patrice, ancien consulaire de la province de Viennoise, ancien maître au bureau des requêtes, ancien questeur, ancien préfet du prétoire des Gaules et Naevia Galla, clarissime et illustre femme, la mère de ses enfants, au lieu dit Théopolis, ont fourni un chemin viable en faisant tailler des deux côtés les flancs de la montagne et lui ont procuré murs et portes; ce travail accompli sur leur propre terre, ils ont voulu rendre commun pour la sûreté de tous, avec l'aide de Claudius Lepidus, frère et compagnon de l'homme susnommé, ancien consulaire de (la province de) Germanie première, ancien maître (du bureau) des Archives, ancien comte des affaires privées. Afin que leur zèle à l'égard du salut de tous et le témoignage de la reconnaissance publique puissent être montrés. » Traduction (Jean Guyon)

 

            Les gorges de la Méouge : Quand vous emprunterez cette route pittoresque (la D942) autant qu'étroite,                         qui fait de nombreux méandres surprenants, roulez avec prudence et surtout, ne ratez pas les quelques parkings aménagés.          Prenant sa source dans la Drôme, la Méouge est en réalité plutôt un torrent fougueux qui a creusé,

sur plus de 4 kilomètres, un lit fait d'énormes galets alternant avec de toutes petites plages de sable,
des trous d'eau et des cascades.
Les randonneurs trouveront là plusieurs sentiers balisés
et les amateurs de joies aquatiques découvriront un lieu idéal pour la baignade,
en descendant au bord de la Méouge, rivière qui serpente au fond d'un défilé verdoyant
1196166 les gorges de la meouge
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
free music

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site